Comment bien choisir sa lessive ?

Lessive liquide, en poudre, boules ou balles de lavage… les choix sont vastes mais pas forcément aidant pour s’y retrouver.

Bon à savoir : privilégiez une lessive écologique, avec le moins d’ingrédients possible pour éviter d’engorger nos ruisseaux !

01. Lessive liquide

De 30°C à 90°C, pour tout type de linge.

Les lessives liquides sont les plus utilisées. Elles sont moins concentrées que les lessives en poudre car contiennent beaucoup d’eau. On les utilise pour du linge peu sale et pour les couleurs.

Pimpant propose des kits pour fabriquer soi-même sa propre lessive. Ou encore Fer à Cheval et sa lessive concentrée au savon de Marseille.
02. Lessive en poudre

De 30°C à 90°C, pour un linge très sale ou linge blanc.

Les lessives liquides sont les plus utilisées. Elles sont moins concentrées que les lessives en poudre car contiennent beaucoup d’eau. Les lessives en poudre sont moins utilisées, et on a toujours un doute sur leurs utilisations. Elles sont concentrées car ne contiennent pas d’eau. Souvent, leurs compositions contiennent des agents blanchissants, donc idéal pour le linge de maison de couleur claire.

03. Balles de lavage

Booste l’efficacité de la lessive et élimine le calcaire.

Les balles de lavage (à ne pas confondre avec les boules de lavage) sont en caoutchouc et sont un très bon complément des lessives maisons peu concentrées. En général, elles sont proposées avec des battoirs de lavage qui se présentent sous forme de «palais». Les balles vont venir frapper le linge pour mieux le laver tandis que les battoirs pulsent l’eau dans les fibres pour éliminer la lessive et le calcaire.

Efficace pour tout type de linge. Pour le linge délicat, diminuer le nombre de moitié. 6 balles et 4 battoirs sont nécessaires pour une efficacité complète.
04. Boules de lavage

Un exemple de greenwashing : à bannir !

Certaines, connues sous le nom de «Gargouilles», n’ont aucune efficacité prouvée. Les boules en plastique qui contiennent des perles en céramique sont soit disant fabriquées avec du plastique recyclé mais à ce jour, il est impossible de le prouver. Les perles de céramique contenues à l’intérieur n’ont aucune action lavante. Ces perles sont (au mieux) des perles EM que l’on utilise pour purifier l’eau. Du vocabulaire complexe est employé afin d’expliquer le mécanisme d’action de ces boules et ainsi tromper le consommateur. C’est «fiable» vu que ce sont des termes scientifiques ! Ne vous faites pas avoir ! Du greenwashing vendu à prix d’or ou comment se faire de l’argent sur le dos de notre chère Terre…

05. Détachants

Pour petites et grosses taches !

L’utilisation d’un détachant avant lavage peut paraître vieille France, mais aujourd’hui, on y revient ! Et Pourquoi ? Parce qu’après tant d’années d’utilisation de lessives industrielles qui “détachent les taches les plus tenaces” la planète en a marre et notre peau aussi !

Je vous conseille deux détachants naturels :
L’un au savon de Marseille (vegan) : pour les taches du quotidien (manches tachées, cols de chemise, petites taches de chocolat…)
L’autre au fiel de bœuf (non vegan) : pour les taches qui tachent rudement bien (sang, vin, cambouis, betterave, herbe…). C’est le meilleur détachant solide à avoir sur soi, même lorsque vous partez en vacances (coupez un morceau et embarquez-le dans votre boîte à savon !).

Bien vous équiper :

Laisser un commentaire

Aucun produit dans le panier.

Les nouvelles de Marie Tounette

Marie Tounette est celle qui connaît les astuces & recettes les plus naturelles, et qui est persuadée que revenir aux fondamentaux est notre avenir.

Suivez les aventures de @maisonmarietounette

Ins. Fb.
Inscription au carnet mensuel = livraison offerte sur votre première commande
This is default text for notification bar